J’ai déjà …

Il y a un an, j’arrivais en école d’ingé. Finie la prépa, enfin du temps pour aller en soirée, et pour croire qu’on tiendra toutes ses résolutions comme « me remettre à la musique »… Bref.

Très vite, il y a un truc qui me gêne. Partout, on étale son palmarès de chopes, de baise, de plus si affinités. Je me sens tellement loin. Je fais boire tout le monde avec mes je n’ai jamais. Et je pourrais faire boire encore plus si j’osais « avouer » plus. Mais je me sens mal parce que ça ne fait rien à raconter.

Non, je n’ai jamais eu de rupture du frein !

Oui, c’est aussi probable pour moi de rompre mon frein que je n’ai pas que de me taper quelqu’un dans cette école.

Je suis entrée à IN&acT parce que je voulais d’un endroit où parler de tout. Parce que ça ne me gêne pas de parler ouvertement d’orientation sexuelle, parce que j’ai survécu aux innombrables culs de l’ASINT pendant la SEI. Pourtant, il y a toujours cette gêne. Ce tabou dont personne ne semble conscient dans cette école : on ne dit pas qu’on est vierge. On le cache. On rit aux blagues de cul sans être sûr d’avoir tout bien saisi. Et même l’asso de la tolérance est en même temps l’asso du haut score au test du Griffor.

Ici on fait de la prévention. …Alors je te préviens : je connais des gens qui, dérangés par cette différence – la virginité – ont voulu se taper le premier venu « comme ça, c’est fait ». Le premier venu c’est pas le meilleur, et il y en a plein qui viendront, surtout dans cette école. Je te dis pas que « attendre la bonne personne » est la chose à faire, c’est débile. Il n’y a pas de bonne personne, il y a juste des gens bons.

Ce qui me dérange c’est qu’on peut pas assumer d’être vierge. On peut pas assumer que les gens autour de nous le soient. Avez vous déjà eu un rapport sexuel ? Oui, tout le monde !  Sérieux, même là je trouve ça bizarre d’en parler, pourtant je suis sûre que c’est important.

Ceci n’est pas le message d’une personne frustrée parce que rejetée. J’avais juste pas envie.

vierge-enceinte
La vierge enceinte. Parce que c’est fun.

Il y a un an, j’étais vierge et naïve. Il y a un an, j’assumais le fait d’être vierge – je croyais. Je m’en foutais – je croyais. J’avais juste pas envie, tiens. Mon entourage a rendu ça gênant. Je crois.

Il y a plein d’approches possibles à ce sujet, si tu souhaites réagir c’est cool.

Articles récents

Aftonstjärna Écrit par :

Passionnée de bouffe et de voyage. Adepte de vocabulaire bizarre.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *